Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pif papa de pifou

Si les origines paternelles de Pifou ne sont pas un mystère pour le lectorat historique des publications Vaillant, elles sont généralement méconnues de la génération qui a grandi durant la période du « Nouveau Pif » (années 80), et pour cause !

Pifou a quitté très tôt la demeure familiale et pris de manière précoce son indépendance vis à vis de son célèbre père, pour s’installer chez Brutos, futur souffre-douleur du chiot facétieux.

Au fil du temps et des gags, toute mention aux liens familiaux unissant Pif à son rejeton a disparu, à tel point que l’on se demande si les auteurs des années 80 en avaient connaissance ?

Pour preuve, le récit  « O gué, l’an neuf » de Motti, paru en 1983 dans les pages du n°719 du  Nouveau Pif. Dans cette histoire, la famille de Pif - Tonton et Tata – reçoit Pifou et compagnie pour le Réveillon. Tout d’abord, Pifou n’est pas assis à côté de son père, au contraire ! Il est installé à l’extrémité opposée de la table... Ensuite, aux douze coups de minuit, notre cabot jaune et marron fait la bise à Hercule mais aucun épanchement pour son rejeton ne nous est montré. Et lorsque tous se réunissent autour de l’album photo familial, là encore aucune mention à la jeunesse de Pifou ni de ses liens avec Pif n’est faite. Ultime preuve, à la fin du récit, Pifou ne reste pas à la maison mais repart avec les autres invités (Placid & Muzo).

le réveillon de pif et ses amis

Quel père laisserait son jeune fils repartir seul la nuit du nouvel An ? Il ne le gratifie même pas d’un « au revoir fiston ! », n'a même pas un regard pour lui. Pif serait-il un père indigne, un sans cœur, un chien volage qui n’assume pas les responsabilités de sa bagatelle ?

L’idole des jeunes en culottes courtes n’est certainement rien de cela, la raison de ce reniement paternel est sans aucun doute toute autre.

Un oubli volontaire

L’oubli, pour ne pas dire la négation des origines de Pifou, relève vraisemblablement de la volonté de Roger Mas (le créateur de Pifou) lui-même, voire des responsables éditoriaux de l’époque. A l’instar de Franquin qui avait imaginé Gaston dans les pages de Spirou, Roger Mas a sans doute éprouvé le besoin créatif de prendre son indépendance vis à vis d’Arnal et de ses créations. D’où la nécessité de faire rentrer Pifou dans un univers vierge de tout lien avec Pif : nouvelle maison, nouvelle famille (Brutos), bref nouveau départ.

Quant à la rédaction du Journal, elle a dû voir un intérêt à opérer cette séparation, ce divorce : imaginez, un père célibataire, une mère inconnue qui abandonne son enfant, cela fait mauvais genre à l’époque pour une publication jeunesse ! Verrait-on Tintin courir d’aventure en aventure avec un bébé sur les bras, né de mère inconnue (non, pas la Castafiore) ?

Voilà sans doute pourquoi plus jamais la filiation de Pifou avec Pif n’a été évoquée.

 

Pifou, l'orphelin

première appariation de pifou

Mais alors, comment expliquer que Pif présente Pifou comme étant son fils à sa famille ?

Revenons à sa première apparition : l’existence du chiot est cachée à Tonton et Tata, il vit dans une caisse dissimulée derrière un buisson. Pas très responsable pour un père de traiter ainsi son enfant unique... On peut dès lors émettre l’hypothèse que Pif a seulement recueilli un chiot abandonné et n’écoutant que son cœur -qu’il a très grand- il s’est considéré de facto comme le père adoptif de ce petit orphelin.

 

Brutos, le tuteur légal

pifou a un poche à son nom

N’ayant pas un mode de vie propice à élever Pifou paisiblement -déjouer les machinations de Krapulax ou les coups fourrés d’Hercule n’étant pas une sinécure – Pif se serait alors résigné à le confier à un adulte responsable, au mode de vie tranquille, pouvant offrir un environnement stable dans lequel Pifou pourra grandir et s’épanouir sereinement (mauvaise pioche, c’est tombé sur Brutos).

Mais avouons-le, cette perte du père a bien profité à Pifou, devenue vedette à part entière, ayant ses propres publications !

Et qui sait, un jour, peut-être, aurons-nous une explication officielle ?

Tag(s) : #Les dossiers de Brutos
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :